Patrimonialiser l’habiter: quand les usages deviennent-ils patrimoine?

Les activités du Réseau Scientifique Thématique LIEU autour de la thématique « Habiter la patrimonialisation » ont montré que les processus de patrimonialisation ont des effets importants sur l’habiter : précarisation, gentrification, reconstructions identitaires, transformations de certaines pratiques urbaines, etc.

Lors de cette nouvelle rencontre à Grenoble, le réseau LIEU propose de questionner des situations où le fait d’habiter devient en soi “patrimoine”. Si depuis deux ou trois décennies le phénomène de la patrimonialisation concerne des objets de plus en plus divers relevant d’échelles multiples, est-ce que l’habiter même, en tant qu’action, serait devenu un objet de patrimonialisation ? Les intervenants s’intéresseront aux processus qui font de l’anodin de la vie quotidienne, et des espaces qui la caractérisent, une expérience unique et représentative, capable d’identifier, qualifier et/ou protéger des lieux à valeur patrimoniale (patrimoine classé, inscrit, ordinaire, bien commun, etc.).

Vous pourrez entendre l’intervention de Lucie Boissenin, doctorante au laboratoire Cultures constructives, unité de recherche AE&CC: La réhabilitation d’un village : patrimonialisation du bâti ou de l’habiter ?

Programme de la rencontre

Pour en savoir plus: https://www.pacte-grenoble.fr/actualites/patrimonialiser-l-habiter-quand-les-usages-deviennent-ils-patrimoine

 


Vous aimerez aussi...