Séminaire histoire de la construction : Terrassement et remblais à Paris, le 17 décembre 2019

Le 17 décembre 2019 de 10h à 17h30 aura lieu le séminaire histoire de la construction ayant pour thème « Terrassement et remblais ».

 

Programme

10h Introduction par Jean-Pierre Van Staevel, Université Paris 1 – Islam Médiéval / Orient & Méditerranée
10h15 Jean-Luc Biscop, Architecte-urbaniste de l’Etat, chercheur associé à l’UMR 8167 Orient & Méditerranée : Le martyrion de Saint-Syméon-le-Stylite, implantation et nivellement
11h15 Ugo Fusco, PhD Università di Pisa : Substructions et terrassement dans l’architecture grecque et romaine (intervention en italien : Sostruzioni e terrazzamenti nell’architettura greca e romana)

12h30-14h Déjeuner

14h Michèle Virol, professeure émérite d’histoire moderne à l’Université de Rouen-Normandie, laboratoire GRHis : Le terrassement dans les chantiers de Louis XIV, un observatoire du travail humain
15h Hugo Gasnier, Architecte D.E, DSA architecture de terre, Docteur en architecture. Chercheur associé au laboratoire CRAterre et membre de l’Unité de recherche Architecture Environnement et Cultures Constructives de l’Ensa de Grenoble : Des Terres d’excavation de Paris, aux terres d’excavation du Grand Paris. Histoire et perspectives pour une utilisation en construction
16h15 Revue de publications récentes sur l’histoire de la construction

 

Hugo Gasnier, chercheur associé au laboratoire CRAterre y ayant préparé sa thèse sur les terres de déblais comme ressource pour la construction de la ville écoresponsable en 2019 interviendra au sujet : Des Terres d’excavation de Paris, aux terres d’excavation du Grand Paris : histoire et perspectives pour une utilisation en construction.

Résumé de l’intervention : La ville de Paris avant le Grand Paris est confrontée à la question de la gestion des terres d’excavations. Les terres d’excavations urbaines proviennent des différents travaux d’affouillement et de creusement. Elles sont la conséquence inévitable de la densification et l’insertion toujours plus en profondeurs des différents réseaux (égout, adjonctions d’eau, transports) (Barles, 1999). L’histoire de la ville de Paris du 16e siècle à nos jours nous permet de porter un regard sur la manière dont elles ont été gérées puis utilisées et parfois vécues comme une opportunité pour aménager la ville. De nos jours, la quantité des travaux réalisés sur le Grand Paris autant pour les chantiers déjà présents dans la ville que pour les chantiers du Grand Paris Express représentent des quantités phénoménales de terre à gérer. Cette présentation proposera un bref panorama sur l’histoire des ces terres de Paris, puis état des lieux de la filière actuelle pour enfin présenter les initiatives de valorisations en matériau de construction en cours de développement.

Liens vers l’ensemble des résumés du séminaire : https://www.histoireconstruction.fr/seminaire-histoire-de-la-construction-18/

 

Organisateurs

  • Le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LaMOP) UMR8589, CNRS -Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Le Centre de théorie et analyse du droit (CTAD) UMR 7074, CNRS -Université Paris Nanterre
  • Le Laboratoire Archéologie et Philologie d’Orient et d’Occident (UMR 8546, ENS-CNRS-EPHE)
  • Le laboratoire Orient& Méditerranée (UMR 8167)avec le soutien de l’EUR Translitteræ.

 

Lieu

Pavillon de l’Arsenal

21, Bd Morland,

75004 PARIS

Extrait invitation au séminaire histoire de la construction


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search