[SOUTENANCE DE THESE] Buen vivir et vivre-ensemble par Anaïs Guéguen Perrin

Nous avons le plaisir de convier à la soutenance de thèse d’Anaïs Guéguen Perrin, doctorante de l’équipe CRAterre, qui se déroulera le 25 juin à 14h à l’ENSAG.

Titre de la thèse : BUEN VIVIR ET VIVRE-ENSEMBLE : possitopies d’habitats alter-hégémoniques dans l’Anthropocène. Regards croisés entre des communautés guarani au Brésil et des habitats participatifs en France.

La recherche présentée dans cette thèse se situe dans l’Anthropocène, résultant d’un héritage colonial d’exploitation des territoires qui tend à impacter fortement l’habitabilité de notre Terre. Elle explore des possibilités de transformer nos modes de vie et d’habiter pour répondre aux nécessaires transitions sociales et écologiques. Elle porte sur les habitats alter-hégémoniques, notamment des habitats d’indigènes Guarani au Brésil et des habitats participatifs en France, qui proposent des alternatives face au système capitaliste moderne.

L’étude se base sur la compréhension du Buen Vivir des Guarani au Brésil, le Nhanderekó, et les valeurs prônées dans des habitats participatifs.

L’objectif principal est de mettre en évidence les convergences et complémentarités entre ces deux types d’habitat, à des échelles locales et élargies. Cela passe par l’identification de la matérialisation de principes et de valeurs alternatives dans la production de l’habitat et comment ces exemples peuvent inspirer des pratiques pour minimiser l’impact des modes de vie sur les écosystèmes locaux et le système Terre.


📆 Date : 25 juin à 14h (France) / 9h (Brésil)

📍 Lieu : Amphi Simounet – ENSAG (60 avenue de Constantine – CS 12636 – 38036 Grenoble cedex 2)

💻 Retransmission en direct : Chaîne YouTube de l’ENSAG

[COLLOQUE] Terra Education IV : J-7 avant la clôture des inscriptions

Les inscriptions pour le colloque international TERRA Education IV, qui aura lieu du 2 au 4 juillet à la MaCI, seront closent dans une semaine (16 juin 2024).

Ce colloque vise à faire le point sur le changement d’échelle induit par l’augmentation récente de la demande globale en solutions constructives de qualité en terre crue dans de nombreux pays. A travers 7 thèmes, la conférence a pour objectif de décrypter les mécanismes et/ou les stratégies qui sous-tendent ce phénomène afin de mieux les intégrer dans les programmes de recherche et de formation du réseau de la Chaire UNESCO « Architecture de terre, cultures constructives et développement durable » et au-delà.

[PARUTION] Culture & recherche n°146 « Urgence écologique : la recherche à l’épreuve »

Après le précédent numéro de Culture & Recherche, dédié à la création artistique face à l’urgence écologique, ce deuxième volet est consacré aux défis environnementaux de la recherche culturelle. Il en présente les différentes productions qui traduisent une attention renouvelée aux écosystèmes pour une cartographie écologique et humaine.Au cœur du plus grand défi jamais affronté par l’Humanité, les communautés scientifiques inscrivent l’écologie non seulement comme objet propre de recherche, mais aussi comme une nouvelle forme d’humanisme, un engagement tourné vers la réitération de l’habitabilité de la Terre.Au sommaire de ce numéro, 2 articles rédigés par des membres de l’unité de recherche AE&CC :

  • La rétro-ingénierie des cultures constructives locales pour répondre aux grands enjeux globaux actuels : l’expérience de CRAterre, par David Gandreau et Thierry Joffroy

  • RESSOURCES, une plateforme pédagogique pour enseigner la construction et la réhabilitation en matériaux bio-géo-sourcés, par Adélie Colletta, Florie Dejeant et Laetitia Fontaine

[RADIO] Géographie à la carte avec Gilles Novarina

Le jeudi 6 juin 2024 de 21h à 22h, Gilles Novarina s’entretiendra avec Matthieu Garrigou-Lagrange en direct sur France Culture dans le cadre de l’émission Géographie à la carte.

Cet entretien portera sur l’histoire de l’urbanisme et aura pour point de départ la parution du livre “Histoire de l’urbanisme de la Renaissance à nos jours” en avril 2023.

L’émission Géographie à la carte explore chaque hectare, chaque longue distance, chaque organisation de l’espace avec de nombreux invités pour dire le monde que nous habitons et en analyser les dilemmes.

Plus d’info sur l’émission : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/geographie-a-la-carte

Plus d’info sur le livre « L’histoire de l’urbanisme » : https://boutique.lemoniteur.fr/histoire-de-l-urbanisme.html

[APPEL] Colloque International 2024 « Auguste Perret, 1874-1954 : un anniversaire »

L’année 2024 marque un double anniversaire pour Auguste Perret : le 150e anniversaire de sa naissance en 1874 et le 70e anniversaire de son décès en 1954. La fondation Auguste Perret – Académie des beaux-arts, créée en 2022 par les membres de l’Association Auguste Perret et l’Académie des beaux-arts, souhaitent lui rendre hommage à travers un colloque international qui sera l’occasion de dresser l’actualité des réflexions historiques, patrimoniales et architecturales sur sa pensée et son œuvre.

Consulter l’appel à communication : https://academiedesbeauxarts.wiin.io/fr/applications/appel-a-communications-colloque-auguste-perret-2024?page-section=presentation

Les propositions de communications sont à déposer pour le 15 juin 2024


Date du colloque : 28-29 novembre 2024

Comité scientifique : Joseph Abram, Ana Bela de Araujo, Cédric Avenier, François Botton, Helena Čapková, François Chaslin, Marie Gaimard, Guy Lambert, Bertrand Lemoine, Olivier Lesieutre, Arnaud de Saint Jouan, Maryvonne de Saint Pulgent, Aymeric Zublena.

[RENCONTRES] Encuentro international para la Construccion con Tierra y Materiales Naturales

Dans le cadre de la Chaire UNESCO Architecture de Terre, le Colectiva Tierra de l’Université ITESO organise la Rencontre Internationale de la Construction en Terre et Matériaux Naturels les 13 et 14 juin 2024 à Tlaquepaque Jalisco (Mexique).

Cette rencontre s’adresse aux étudiants, aux professionnels de la construction, aux architectes et plus largement à toutes personnes intéressées par le partage et l’apprentissage des techniques anciennes, contemporaines et futures de la construction en terre et en matériaux naturels.

L’événement s’organisera autour de conférences, de tables rondes, d’expositions ainsi que d’ateliers et traiteront de la construction en terre crue et des matériaux naturels au travers des axes thématiques suivants :

  • Les femmes dans la construction ;
  • La récupération des pratiques et techniques de construction traditionnelles ;
  • Les processus de construction dans l’édification des logements contemporains ;
  • La formation et la recherche ;
  • Les avancées technologiques contemporaines et à venir ;
  • La réglementation.

A cette occasion, Bakonirina Rakotomamonjy et Wilfredo Carazas Aedo donnerons respectivement une conférence sur la Chaire UNESCO Architecture de terre et le Test Carazas.


Inscriptions : colectivatierra@iteso.mx

Plus d’informations : https://www.instagram.com/catedra.unesco.tierra.iteso/  

Contact: Dra. Ana Rosa Olivera Bonilla  (aolivera@iteso.mx)

[REPLAY] Table ronde “Utiliser la terre crue dans la construction : comment changer d’échelle ?”

Dans le cadre des réflexions collectives menées au sein de l’équipe de recherche CRAterre (AE&CC/ENSAG/UGA), la question du changement d’échelle de la production de matériaux et d’éléments en terre crue a été identifiée comme étant primordiale. En effet, les conditions actuelles des capacités de production de la filière semblent ne pas être en mesure de permettre une véritable démocratisation de l’utilisation de la terre crue dans le secteur de la construction. L’impact potentiel reste donc limité.

Ceci dit, on constate toutefois que des efforts sont faits pour améliorer la situation et que les initiatives se multiplient qu’elles soient par des professionnels ou en matière de recherche, activités dont les complémentarités sont à mieux cerner de façon à ce que des bénéfices mutuels puissent être obtenus. C’est dans cette possible perspective que le rassemblement occasionné par le Festival Grains d’Isère apparaît être une bonne opportunité pour établir un tel dialogue de façon formelle, sous forme d’une table ronde.

Outre un partage des expériences de chaque participant, il sera proposé de faire un état des lieux sur les forces et les faiblesses actuelles de la filière, les freins et les potentielles menaces, mais aussi les opportunités et les pistes de réflexion communes qui devraient être menées afin de rendre possible un développement de la filière à une plus grande échelle.

 

Intervenants : Andréas Krewet (Terre Energie Conseil), Marie Aeberli (De Wulf), Laurent Pétrone (Archivolte), Elodie Wallers (Cycle Terre), Grégoire Aguettant (Terrabloc), Vincent-Pierre Freudenreich (Terrio), Frédéric Jayet (DEFI, COLORFRANCE).

Modération : Thierry Joffroy, Julien Nourdin, Eugénie Crété et Alix Hubert (CRAterre/AE&CC/ENSAG/UGA)

[J-7 AVANT LA CLÔTURE DE L’APPEL A RÉSUMÉS] Le projet comme terrain de la recherche contributive

La communauté des architectes et, plus largement, de la plupart des métiers de la conception s’interroge depuis longtemps sur le double statut de leur discipline, comme science et comme exercice professionnel. Plusieurs colloques s’y sont intéressés ces dernières années, certains interrogeant plus spécifiquement la place du projet dans la recherche. Le colloque « Le projet comme terrain de la recherche contributive » a pour objet de poursuivre ces réflexions en explorant les dimensions pluridisciplinaires, multi-professionnelles et territorialisées des recherches conduites dans les disciplines de projet. Il continuera à nourrir les échanges sur les relations pratiques-pédagogie-recherche ainsi que les liens entre pratiques professionnelles et recherches.

Date limite de soumission des résumés : 1er mai 2024

[FORMATION DOCTORANTS] Immersion/Devenir étranger

La formation à destination des doctorants intitulée « Immersion/Devenir étranger : spatialiser les ressources locales pour les instaurer comme connaissance  » aura lieu les 19 et 20 juin à l’ENSAG.

Objectifs de la formation :
Le terrain, au-delà de constituer un lieu d’application de théories élaborées ou des méthodologies éprouvées, est le lieu de production de connaissances mobilisables pour élargir ou infléchir, non seulement les hypothèses mais aussi les problématiques. Le renouvellement des outils et méthodes de cette production est l’une des conditions de l’élargissement des connaissances produites.

Le module proposé veut rendre accessible les outils du domaine de l’architecture à d’autres disciplines, par la mobilisation des modalités de spatialisation qui ont capacité à rendre visible une multitude d’informations contenues dans le terrain, de manière privilégiée dans les espaces ouverts où la vie se déploie individuellement et socialement.

Méthode pédagogique :
Partant du postulat que les sciences sociales sont des sciences expérimentales, les outils de spatialisation vont être mis en œuvre pour un travail de terrain organisé par groupe d’étudiants de disciplines différentes.

Chaque groupe va travailler à fabriquer un récit problématisé qui va se constituer en chapitres, en accord avec le sujet de thèse de chacun des doctorants du groupe. Ce récit va s’appuyer sur les différents travaux de recherche et d’outils qui seront présentés par les enseignants ainsi que sur les connaissances produites à partir du terrain. Ce récit va lui-même être une forme de connaissance, de ce qui est en acte et en puissance sur le terrain.
Il s’agira, plus précisément, de voir et de rendre visibles : les usages, les traces d’usage et d’histoire, les traces de passage, les signes d’une immatérialité ou de la matérialisation temporaire et les relations et systèmes : liens, articulations, connexions.

Équipe pédagogique :
– Cankat Aysegül, HDR géographie et aménagement de l’espace, Professeure
– Mama Awal Halimatou, Docteur en architecture, Maître de conférences
– Baptiste Haour , architecte, doctorant
– Cyril Coste, architecte, association
– Lucie Grau Perrier, architecte association GRAU
– Frédéric Dellinger, paysagiste, Maître de conférences

[JOURNEE D’ETUDE] Observer, analyser, interpréter: corpus et méthodes en doctorat en SHS

L’école doctorale SHPT organise le 17 mai une journée d’étude intitulée « Observer, analyser, interpréter: corpus et méthodes en doctorat en SHS ».

Cette journée d’étude organisée à l’attention des doctorants de ED SHPT a pour but de discuter des méthodes dans une approche trans et pluridisciplinaire. En effet, « Observer, analyser, interpréter » sont des étapes du processus de recherche au cœur des disciplines représentées au sein de l’école doctorale Sciences de l’homme, du politique et du territoire. Cette première journée d’étude a pour vocation de montrer et de faire se rencontrer toute la diversité des méthodes mais aussi des sujets au sein de l’ED SHPT.

À cette occasion, trois doctorants de l’équipe Cultures Constructives, Yann Mazimann, Arthur Grizard et Baptiste Haour, présenteront leurs méthodes de recherche.

[PRIX] Prix Citoyens du patrimoine attribué à Emmanuel Mille pour sa thèse

Emmanuel Mille docteur en architecture est lauréat du Prix Citoyens du patrimoine “Annie et Régis Neyret” 2024 en reconnaissance de son travail de thèse qui a permis de révéler l’importance de la construction en Pisé pour le développement de la ville, notamment au 19ème siècle.

Ce prix remis par un jury composé par la municipalité de Lyon vient récompenser depuis sa création en 2017 les actions locales de particuliers ou d’associations au service de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine lyonnais pour maintenir vivant les trésors de l’histoire de Lyon.

Plus d’infos

[PARUTION EN LIGNE] Nile’s Earth 2023 International Conference : proceedings

Ayant eu lieu en juillet 2023, la conférence internationale Nile’s Earth 2023, visait à stimuler un débat international sur une meilleure caractérisation de l’architecture en terre de l’ancienne vallée du Nil.

Les 25 communications réparties en 3 thèmes de cette conférence ont permis de mieux identifier les besoins ainsi que d’explorer les méthodologies et les solutions pertinentes pour répondre à la demande croissante de conservation et de mise en valeur des sites archéologiques égyptiens et soudanais, conformément aux recommandations internationales.

 

Résumé des actes

The highly significant and invaluable earthen heritage of the ancient Nile Valley is under increasing threat, specifically as a result of current climate and ecological changes. Thus it is today recognized that specific solutions are needed to effectively preserve the earthen assets present on most Egyptian and Sudanese archaeological sites. In this context, the ANR Nile’s Earth project aims at contributing to this quest by exploring the potential of multidisciplinary approaches for a better identification and knowledge of these earthen archaeological remains, the assessment of their state of conservation, and the definition of adapted and sustainable conservation methods and techniques. The assumption is that, to be relevant, conservation protocols must rely on a thorough knowledge of ancient building techniques and materials, as well as the original building culture. Being one of the main activities of this project, the Nile’s Earth 2023 International Conference aimed at stimulating an international debate towards better characterizing the earthen architecture of the ancient Nile Valley. It also aimed at better identifying needs and exploring relevant methodologies and solutions to meet the growing demand for adequate conservation and enhancement of Egyptian and Sudanese archaeological sites, in accordance with international recommendations.

[WEBINAIRE] Matériaux Bas carbone: de la caractérisation à l’application

Dans le cadre de la réduction des consommations d’énergies primaires des bâtiments, de nouveaux matériaux de constructions sont amenés à être développés. Ces matériaux doivent être moins impactant sur l’environnement tout en garantissant le confort des occupants.

Pour mieux comprendre les enjeux et défis de l’utilisation des matériaux bas carbone dans la construction, le forum Matériaux Innovants et de la Construction Durable en Afrique de l’Ouest (MICD-AO) propose un webinaire sur le thème : Matériaux bas carbone et locaux : de la caractérisation à l’application.

Le webinaire aura lieu le 20 février 2024 à 16h et sera animé par Olivier Moles (CRAterre, France), Zi Mahamoudou (Zi-Materiaux, Burkina Faso) et Doudou Dème (Elèmenterre, Sénégal)

Vous n’avez pas pu assister au webinaire ? Consultez dès à présent le replay :

[REPORTAGE] The renewal of raw earth architecture

Réalisé à l’occasion du voyage d’étude organisé par Jean Dethier pour les étudiants et professeurs de l’Université Polytechnique de Zürich, ce reportage présente l’histoire et la modernité de l’architecture de terre de la ville de Lyon et ses proches alentours.

Emmanuel Mille ainsi que Marie et Keith Zawistowski prenne la parole afin de présenter respectivement l’histoire de la construction en terre à Lyon et le projet du DesignBuild Lab « Maison Pour Tous » à Four. Quelques mentions sont également faites au CRAterre et au DSA Architecture de Terre de l’ENSAG.

Consulter le reportage réalisé par Les Délires Productions sur Vimeo

The renewal of raw earth architecture from caviar.archi on Vimeo.

[PARUTION] Storage in Ancient Egypt and Nubia : Earthen architecture and building techniques

Faisant suite à deux webinaires qui ont eu lieu en 2020 et 2021, l’ouvrage « Storage in ancient Egypt and Nubia : earthen architecture and building techniques » édités par Nadia Licitra et Adeline Bats vient de paraître aux éditions Sidestone Press.

À travers plusieurs études de cas, archéologues, architectes et agronomes s’interrogent sur le fonctionnement des bâtiments de stockage en terre de l’ancienne vallée du Nil, tout en faisant appel à des recherches ethnoarchéologiques en Afrique de l’Ouest et à des projets de construction contemporains.

L’approche interdisciplinaire adoptée pour étudier les stratégies de stockage le long de l’ancienne vallée du Nil aborde efficacement la complexité du sujet et les questions socio-économiques impliquées, qui ne concernent pas seulement le monde antique mais aussi les sociétés modernes. Tout au long de l’ouvrage, l’analyse fonctionnelle et technique des vestiges architecturaux et archéologiques permet de comprendre comment des aménagements, des matériaux de construction et des techniques spécifiques ont été utilisés dans le passé pour créer des conditions propices au stockage à court, moyen et long terme.

Consulter l’ouvrage en libre accès sur le site de l’éditeur

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search